Annuaire Phytothérapie

Trouver mon Phytothérapie près de chez moi : 18 profils en Phytothérapie

Définition de la phytothérapie

La phytothérapie a pour racine le mot « phyto » qui signifie plante. Celle-ci utilise pour cela des principes actifs de plantes médicinales naturelles. Elle fait partie de la catégorie des médecines douces. Les dérivés de la phytothérapie sont nombreux. A la base, on retrouve l’herboristerie qui utilise les systèmes de décoction, de macération ou d’infusion. C’est ce que l’on appelle la phytothérapie ancestrale. On utilise pour cela soit une partie de la plante soit la totalité, c’est-à-dire racines, bourgeons ou encore écorces. Un autre penchant de la phytothérapie, plus récente, repose sur des études scientifiques utilisant des extraits de plantes. La prescription de la phytothérapie se fait sous forme de consultation par un herboriste ou un médecin spécialisé dans le domaine – Cf. Fiche Formation Phytothérapeute -. Puisqu’elle est plus proche de la nature, cette technique bien-être s’utilise en association avec la médecine allopathique dans le cas de traitements d’affections graves. Elle est également préconisée d’une part dans la prévention de maladies. D’autre part, elle peut être conseillée pour des traitements de longue durée.

Les bienfaits de la phytothérapie

La phytothérapie a des propriétés thérapeutiques bienfaisantes sur l’organisme. Elle est très efficace pour traiter de nombreux maux en profondeur. Dû à ses propriétés de médecine douce, la phytothérapie ne possède pratiquement pas d’effets indésirables. Son regain d’intérêt de ces dernières années réside dans les risques moindres liés aux problèmes de résistances de l’organisme. Elle aide notamment à soulager les maux liés à l’anxiété. Grâce à ses propriétés stimulantes et anti-inflammatoires, elle permet de combattre aussi les infections virales. Elle peut également soulager les troubles neurovégétatifs en agissant directement sur votre système nerveux. La phytothérapie améliore en outre la digestion en réduisant les brûlures d’estomac. Les problèmes de peau comme l’acné, l’eczéma ou le psoriasis se trouvent atténuées grâce à cette méthode de soins douce. Elle atténue les blessures sportives liées aux crampes musculaires et les maux de dos. Enfin, chez la femme, on peut préciser que ses bienfaits sur le rééquilibrage des taux d’hormones sont indéniables.